La danse

Parmi les arts de la scène, la danse occupe une place de choix à Terre-Neuve-et-Labrador. Dans la province comme ailleurs dans le monde, la danse est un mode d'expression individuelle, d'interaction sociale et de divertissement. Les types de danse, chacun avec ses styles et ses techniques propres, sont remarquablement variés : danse de performance (ballet, ballet-jazz, claquettes), danse folklorique et danse autochtone. De plus, elles offrent diverses façons de découvrir la culture et la population de notre province.

Cours de danse

Les premiers cours de danse de société ont été offerts à Terre-Neuve dans la deuxième moitié du 19e siècle. Enseignés à St. John's, la capitale, les styles de danse à la mode se sont vite répandus dans toute la région et la variété des cours proposés n'a cessé de croître depuis. On peut aujourd'hui y apprendre le ballet, le ballet-jazz, les claquettes, le mime, la danse moderne, les danses sud-américaines et la danse en ligne. Même s'il y a des écoles de danse dans toute la province, St. John's demeure au cœur de ces activités, et possède sa propre école de formation des maîtres et une salle de danse professionnelle. Vu les nombreuses occasions créées par la croissance de la danse professionnelle, il n'est pas étonnant que la province ait produit un nombre important de danseurs de talent. Certains sont allés étudier et danser dans des écoles et des compagnies de calibre international, alors que d'autres ont choisi de demeurer dans la province pour y enrichir la communauté.

Danse professionnelle et folklorique

La danse professionnelle est la forme de danse qui vient d'abord à l'esprit quand on parle des arts de la scène, mais la danse folklorique y occupe aussi une place de choix. Dès leur arrivée dans l'île, les Anglais et les Irlandais y ont introduit les danses de leurs patries. Si ces danses ont retenu à bien des égards des traces de leurs origines, elles ont évolué pour présenter des caractéristiques uniques à Terre-Neuve et au Labrador. De nos jours, avec l'arrivée des nouvelles formes de danse populaire et l'abondance d'informations dispensées par les médias, les jeunes tendent à négliger les styles de danse traditionnels au profit de la culture populaire, et d'aucuns craignent que ces danses tombent dans l'oubli si elles ne sont pas activement préservées. Pour cette raison, nombre de particuliers et de groupes se consacrent aujourd'hui à l'étude et à la préservation des danses folkloriques de la province.

Danse autochtone

Bien que les danses folkloriques introduites dans l'île par les premiers Européens aient une histoire longue et fascinante, les danses des peuples autochtones dans toute la province sont enracinées dans des traditions encore plus anciennes. Les Mi'qmak, les Innus et les Inuit ont chacun leurs styles de danse particuliers. Réservées à des activités cérémoniales ou sociales, ces danses font partie intégrante de la culture de notre province. Avec l'extinction des Béothuks, il est à regretter que la province ait perdu à jamais une part de son histoire culturelle.

Tout au long de l'histoire de Terre-Neuve-et-Labrador, la danse est restée pour ses habitants un important mode d'expression culturelle. Elle demeure une façon de transmettre les traditions, tout en présentant des perspectives de croissance.

English version