Les Français à Terre-Neuve
La pêche internationale au XVIe siècle

Le conflit franco-anglais
Guerre de la ligue d'Augsbourg

Guerre de la Succession d'Espagne

Guerre de Sept Ans


La pêche par les Français au XVIIe siècle

La pêche par les Français au XVIIIe siècle

Plaisance



Le conflit franco-anglais

La France et l'Angleterre (la future Grande-Bretagne) se sont fait la guerre, par intermittence, de 1689 à 1815. Le conflit a débuté à la fin du XVIIe siècle, époque ou l'Angleterre et divers autres États européens tentaient de mettre un frein à la puissance et à l'ambition de Louis XIV; il s'est terminé par la défaite de Napoléon à Waterloo.

La France et l'Angleterre possédant des colonies en Amérique du Nord, dans les Antilles, en Afrique et dans les Indes, les hostilités ont évolué en une série de guerres mondiales, chacune des deux puissances européennes s'efforçant d'agrandir son empire aux dépens de l'autre. Des monopoles fort lucratifs étaient en jeu : le sucre des Antilles, les esclaves d'Afrique, les soieries et les épices des Indes et les fourrures et le poisson d'Amérique. Il s'est agi de guerres maritimes, dont l'issue allait de plus en plus souvent être scellée par la puissance des marines nationales.

Par conséquent, la pêche à Terre-Neuve a figuré dans plusieurs de ces guerres, et plus encore dans les négociations menant à la signature des traités de paix. En plus d'être une pépinière de marins et une source non négligeable de revenus, la pêche était considérée si précieuse par les deux pays que ni l'un ni l'autre n'étaient disposés à la laisser aller, en tout ou en partie. En 1761, alors qu'ils négociaient l'issue d'un de ces conflits, les représentants des gouvernements français et britanniques ont exprimé séparément la même opinion, soit que la pêche à Terre-Neuve était plus précieuse que le Canada et la Louisiane réunis (soit les deux-tiers du continent nord-américain)  comme source de richesse et de puissance . Cette conviction a orienté les politiques des deux pays sur leurs activités de pêche respectives, les stratégies adoptées pour les défendre, ainsi que la diplomatie franco-anglaise tout au long du XVIIIe siècle. Par conséquent, la destinée de Terre-Neuve, tant avant qu'après 1815, a été profondément affectée par la lutte entre les deux états.



Table des matières Carte du Site Recherche Accueil