Les découvreurs

Les explorateurs

Pêche migratoire européenne

Colonisation officielle

Colonisation spontanée

Les Français à Terre-Neuve




Des découvertes archéologiques et les sagas islandaises ont permis de déterminer que les Vikings ont visité Terre-Neuve et le Labradorvers l'an 1000 de notre ère.
Découvreurs européens : des origines à 1497

Quand les Européens ont-ils mis le pied en Amérique du Nord pour la première fois? Pendant des années, les historiens se sont penchés sur la question et y ont proposé une multitude de réponses, certaines plus plausibles que d'autres. Il s'agit d'un pan de l'histoire à propos duquel les preuves matérielles sont ténues et la spéculation abonde. Deux éléments factuels demeurent. D'abord, des découvertes archéologiques et les sagas islandaises ont permis de déterminer que les Vikings ont visité Terre-Neuve et le Labrador vers l'an 1000 de notre ère. Ensuite, il est confirmé que Zuan Caboto (John Cabot) a traversé l'Atlantique entre Bristol et l'Amérique du Nord en 1497. D'autres Européens auraient-ils exploré le territoire avant les Vikings, ou entre l'an 1000 et 1497? Nul ne saurait le dire.

Il y a des légendes. La plus célèbre relate le voyage de St. Brendan à partir de l'Irlande au VIe siècle; mentionnons aussi la fable du prince gallois Madoc, qui aurait atteint l'Amérique au XIIe siècle. D'aucuns, plus réalistes, suggèrent que des navigateurs portugais se seraient rendus à Terre-Neuve dès les années 1470, et que c'est en fait à Joåo Corte Real qu'il faudrait attribuer la 'découverte' de l'Amérique. À Bristol, certains croient fermement, en se fondant sur quelques documents historiques, que les marins locaux traversaient l'Atlantique bien avant le voyage de John Cabot.

Ce qui est sûr, c'est que la géographie de la planète a commencé à se préciser à partir du moment où les Européens, qui révaient de faire fortune dans le commerce des épices et des métaux précieux, se sont mis à chercher une route maritime pour les Indes au XVe siècle. L'Europe était en expansion, et une partie du processus passait par l'exploration progressive de l'Atlantique. Déjà, les Portugais se rendaient plus loin vers l'ouest; tout au long du littoral de l'Atlantique, on était intéressé à trouver un chemin occidental plus direct vers les Indes. S'il n'y a aucune preuve matérielle du passage d'Européens à Terre-Neuve entre la venue des Vikings et celle de John Cabot, l'idÉe que des explorateurs portugais et anglais aient pu faire escale sur la côte est de l'Amérique du Nord cadre largement avec ce que nous savons de cette époque.

Le passage des Vikings en Amérique du Nord, le premier dont nous possédions une confirmation matérielle, n'a pas laissé de témoignage permanent. À l'opposé, les voyages de John Cabot, rapidement imités, marquent certainement le début de la mise en valeur et de la colonisation de ce que les Européens appelaient la terre neuve.

Updated November, 2010


Table des matières Carte du Site Recherche Accueil