Les articles correspondants"En français" (Total 347)

  • Cliquez sur TABLE DES MATIÈRES pour accéder à tous les sujets, y compris le lien vers la Première Guerre mondiale.

  • Comme l'emplacement, le climat fait partie intégrante de l'expérience terre-neuvienne. Dans l'ensemble, le climat de la province est remarquable pour ses fluctuations saisonnières importantes et son instabilité, ainsi que pour ses sautes d'humeur qui rendent souvent difficile la prévision des conditions atmosphériques.
  • L'histoire humaine de Terre-Neuve et du Labrador a été profondément marquée par l'environnement naturel, et en particulier par l'abondance des ressources marines.
  • à bien des égards, le patrimoine de Terre-Neuve et du Labrador est étroitement lié à sa situation géographique. Ainsi, il est important de noter que la limite géologique de l'Amérique du Nord se trouve en mer, à la bordure de la plate-forme continentale.
  • Résultat d'une histoire géologique remarquable, le relief de Terre-Neuve et du Labrador a été façonné au fil de millions d'années par le choc des continents, l'orogenèse, le volcanisme, les océans, les rivières et les glaciations
  • La province de Terre-Neuve est constituée d'une île, Terre-Neuve, et d'une zone continentale, le Labrador. Située devant l'embouchure du golfe du Saint-Laurent, l'île de Terre-Neuve est la région la plus orientale du Canada.
  • Information sur l’expédition de 1498 de Jean Cabot, et hypothèse sur sa mort.
  • Au 18e siècle, le nombre de pêcheurs anglais, la productivité et les revenus tirés de la pêche migratoire à Terre-Neuve atteignent leur apogée.
  • Cet article décrit en quatre étapes l'expédition de 1497 de Jean Cabot afin de mieux cerner l'endroit où il a accosté à Terre-Neuve.
  • Les expéditions de William Cormack n'ont pas provoqué de ruée dans l'arrière-pays de Terre-Neuve. Il est donc resté le domaine des Mi'kmaq pendant une grande partie du 19e siècle
  • Information sur l'arrière-pays de l'île de Terre-Neuve, y compris les rencontres avec les Béothuks et la cartographie de la région.
  • Dès le 25 février 1690, 45 flibustiers de Ferryland sous la conduite de Herman Williamson, envahissent Plaisance par terre. Après avoir tué deux soldats et blessé Louis de Pastour d'une balle au dos, ils s'emparent de tous les établissements.
  • Pendant une bonne partie des 17e et 18e siècles, les activités économiques caractéristiques de Terre-Neuve et du Labrador ne favorisent pas les interactions entres les groupes autochtones et les Européens.
  • Grâce aux fouilles archéologiques effectuées à l'Anse-aux-Meadows il semble bien que les Scandinaves ont débarqué à Terre-Neuve avant Jean Cabot.
  • Une biographie de l'explorateur Robert (Bob) Bartlett, qui a dirigé les expéditions en Arctique les plus légendaires et discutées.
  • De l'information sur sir George Calvert et l'établissement de la colonie d'Avalon à Ferryland.
  • Les cartes de l'hémisphère occidental (ou du Nouveau Monde) des premiers explorateurs européens illustrent avec plus ou moins d'approximation Terre-Neuve et le Labrador. Ainsi, la représentation de l'île fluctue énormément au cours des siècles d'exploration.
  • Pendant au moins 50 ans au 16e siècle, la chasse à la baleine est une source de prospérité pour les baleiniers basques de France et d'Espagne.
  • Cet article porte sur l'établissement de la colonie anglaise de Cupids sous la conduite de John Guy.
  • Au cours des années 1650, les pêcheurs basques de France passent l'hiver à la baie de Plaisance. Ils sont encouragés par le roi de France qui entend officiellement y établir une colonie.
  • Information sur la pêche migratoire et la notion de colonisation à Terre-Neuve.

Restrict Results

Filter by Subject

Filter by Period

Filter by Location

Filter by Type