Matching Articles"18th Century" (Total 258)

  • Beaucoup de pêcheurs-engagés partent du département de Bayonne et du pays de Labourd en France pour venir pêcher à Terre-Neuve l'été. En février 1697, un règlement stipule que pour les régions de Bayonne et de Labourd, un maximum de 60 engagés peuvent partir pour Terre-Neuve à chaque printemps.
  • Selon le premier recensement de Plaisance (1671), les quelques habitants alors dans la colonie sont majoritairement originaires de l'Île de Ré et de La Rochelle. En 1685, Plaisance compte 588 personnes dont 153 résidents (hommes, femmes et enfants) et 435 engagés.
  • Le contenu de cette page web est tiré de la transcription du document original Fornel, publié par les Archives nationales du Québec.
  • Le signe le plus visible du passage de Terre-Neuve du statut de lieu de pêche à celui de colonie fut la croissance de sa population permanente.
  • L'accès à la pêche de Terre-Neuve s'est révélé l'un des points les plus litigieux des négociations de paix après la guerre de Sept Ans. Le Gouvernement français était résolu à poursuivre la pêche dans la région. Ses négociateurs ont donc demandé à la Grande-Bretagne de laisser les Français pêcher dans le golfe du Saint-Laurent, ainsi que sur le French Shore de Terre-Neuve telle que délimité par le traité d'Utrecht (1713). En outre, la France voulait un havre pour sa flotte de pêche sur les bancs et sa flotte hauturière, et demandait qu'on lui laisse le Cap-Breton à cette fin.
  • Les Anglais et leurs alliés avaient atteint les objectifs qu'ils visaient au début de la guerre de la Succession d'Espagne. Les Français avaient été chassés des Pays-Bas espagnols, dont l'empereur avait hérité.
  • Biographie d'Eleanor Power (? - 1754), la première femme pendue au Canada anglais.
  • La colonie de Terre-Neuve et du Labrador connaît de grands bouleversements socio-économiques vers la fin du 18e siècle et le début du 19e siècle.
  • La pêche à la morue reste la principale activité économique de Terre-Neuve et du Labrador sous l'administration des gouverneurs de la marine malgré de grands bouleversements.
  • Le gouvernement britannique redessine le territoire du Labrador, obtenu après sa victoire dans la guerre de Sept Ans, et fixe ainsi les frontières de la province de Québec.
  • Jusqu'à encore récemment, le gouvernement qui a présidé aux destinées de Terre-Neuve au XVIIIe siècle n'était pas estimé à sa juste valeur. Les commentateurs du XIXe siècle ont décrit cette époque comme celle des conflits entre amiraux de la pêche et magistrats civils, une période de notre histoire qu'il valait mieux oublier.
  • Les systèmes juridique et politique ont connu à Terre-Neuve une évolution fort différente de ceux des autres possessions et colonies de la Grande-Bretagne en Amérique du Nord. Bien qu'elle ait été explorée dès le XVIe siècle et colonisée en partie au XVIIe siècle, l'île a dû attendre jusqu'en 1729 avant de se voir dotée des attributs usuels d'un gouvernement colonial, soit un gouverneur et des magistrats civils.
  • En cette fin de XXe siècle, quand les Canadiens pensent gouvernement, c'est à Ottawa, à la capitale de leur province ou à leur conseil municipal qu'ils pensent.
  • Au 18e siècle, l'île de Terre-Neuve était vue uniquement comme un immense navire amarré aux Grands Bancs de la région : une station de pêche saisonnière où les rudiments de la vie civile étaient ignorés. Le gouvernement naval est resté dans l'ombre des réformistes du 19e siècle, comme William Carson et Patrick Morris, qui l'estimaient tous fondamentalement faible et inévitablement arbitraire.
  • Les gouverneurs de la marine étaient chargés des affaires politiques, légales et militaires de Terre-Neuve et du Labrador de 1729 à 1824.
  • Un article sur les fonctions et les responsabilités des gouverneurs de la marine et leur influence sur Terre-Neuve et le Labrador de 1729 à 1824.
  • On appelait 'amiral de la pêche' le premier capitaine de navire qui entrait dans le havre au début de la saison des pêches.
  • Histoire du bureau de scrutin installé dans l'auberge de Mary Travers.
  • La colonie de Terre-Neuve et du Labrador vit de profondes transformations sociales sous le règne de l'administration de la marine touchant notamment la santé, l'éducation et la démographie.
  • Sur les francophones acadiens de la côte ouest de Terre-Neuve-et-Labrador.

Restrict Results

Filter by Theme

Filter by Subject

Filter by Location

Filter by Type