Sébastien Cabot

Un des fils de Jean Cabot, Sébastien, est intimement lié à l’histoire de son père et à celle de l’exploration de l’Amérique du Nord par les Européens. D’ailleurs, pendant de nombreuses années, les gens ont confondu l’un et l’autre. Ils ont cru que c’était Sébastien et non Jean Cabot qui avait traversé l’Atlantique Nord en 1497 et 1498. Pourquoi ? Sébastien Cabot a-t-il participé aux expéditions de son père ?

Sébastien Cabot est né à Venise aux environs de 1484. En 1497, âgé de 13 ou 14 ans, il est parti avec sa famille à Bristol. De ces faits, nous sommes maintenant sûrs. Par contre, il est peu probable qu’il ait été sur le Matthew. Seule une carte datée de 1544 signale sa possible présence dans une légende accompagnant une représentation d’une partie de l’Amérique du Nord : « Cette terre a été découverte par Jean Cabot le Vénitien et son fils, Sébastien Cabot. » Alors, pour quelle raison prend-on l’un pour l’autre ? Jean Cabot a disparu pendant l’expédition de 1498. Ses fils semblent n’avoir pris aucune mesure pour entretenir sa mémoire. De fait, Sébastien Cabot, lui-même marin et explorateur, aurait volontiers repris à son compte les découvertes de son père sans corriger ce malentendu. Pas étonnant donc que les chroniqueurs de l’époque font cette erreur.

Soutenu par des bailleurs de fonds de Bristol, Sébastien Cabot entreprend en 1508-1509 l’exploration des régions situées plus au nord des terres découvertes en 1497-1498. Il cherche à contourner ce nouveau continent pour se rendre en Asie. Peut-être parcourt-il le détroit d’Hudson, mais renonce à poursuivre face au refus de son équipage. Il s’agit d’une première tentative de découverte du passage du Nord-Ouest, le but suprême de nombreux explorateurs pendant des siècles. Sébastien Cabot se consacre ensuite à l’exploration de la côte est de l’Amérique avant son retour en Angleterre.

Incapable d’obtenir du financement supplémentaire des marchands de Bristol ou l’appui du roi Henri VIII, Sébastien Cabot entre au service du roi d’Espagne, de 1512 jusque vers la fin des années 1540. À son retour en Angleterre, il devient administrateur de la Compagnie de Moscovie dont la mission consiste à trouver un passage nord-est vers l’Asie en passant par le nord de la Russie. Il serait décédé en 1557.

En 1897, le gouvernement terre-neuvien émet un timbre commémoratif sur Jean Cabot, du moins le croit-il. C’est plutôt le portrait d’un Sébastien Cabot à un âge avancé qui y figure.

Sébastien Cabot
Sébastien Cabot
La figure de Sébastien Cabot a été confondue avec celle de son père sur un timbre de Terre-Neuve datant de 1897.
Avec la permission de The Rooms Provincial Archives Division (A2-18). Projet du site Web du Newfoundland and Labrador Heritage ©1997

English version