p. 3500

Vve. de Monsieur François Veredique dans la dite Seigneurie de Terre ferme de Mingan à elle échus par le décès de M. François Bissot et Dame Marie Lambert Dumont, ses père et mère, dont elle s'était déclarée héritière pour un quart suivant l'acte passé devant Mtre Panet, notaire, le premier juin mil sept cent soixante-douze. 2o. Comme ayant acquis les droits de Demoiselle Magdeleine Belcourt de la Fontaine, fille de feu maître Jacques Belcourt de la Fontaine et de Dame Charlotte Bissot, tant en ligne directe que collatérale dans la terre ferme de Mingan, isles et islets de Mingan ainsi que le tout est plus au long désigné un l'acte de vente passé devant Mtre. Panet, notaire, le vingt Novembre mil sept cent soixante dix-sept; le dit Honorable Thomas Dunn, Ecuier, et Pierre Stuart comme ayant acquis par moitié les droits de Dame Claire Jolliet de Mingan, épouse de monsieur Nicolas Gaspard Boisseau, Ecuier, de Dame Marie Geneviève Jolliet Mingan, épouse de Sieur Noël Hallain et de Dame Marie Anne Jolliet de Mingan, décédée veuve de monsieur Jean Tache, héritière chacune par tiers de défunt Sieur Jean Jolliet Mingan second fils de feu Sieur Louis Jolliet consistants les dits droits en cinq vingtièmes deux tiers dans la moitié au total des isles et islets de Mingan ou telles autres parts qui pourraient appartenir ou être échues aux dites Dames Claire Marie Geneviève et Marie Anne Jolliet Mingan comme représentant le dit Sieur Jean Jolliet Mingan, second fils de Sieur Louis Jolliet consistant en outre en tous et tels droits échus par la succession de Dame Claire Bissot, autrefois épouse du dit Sieur Louis Jolliet, ayeule et bisayeul des descendants et cédants cy-après mentionnés et nommés clans la Terre ferme du côté du nord du fleuve St. Laurent, et ainsi que le tout est plus au long détaillé au contrat d'acquisition que les dits Sieurs Thomas Dunn et Pierre Stuart en ont faite de la dite Dame Claire Jolliet Mingan, du dit Sieur Boisseau, des Sieurs Jean Marie et Pierre Hallain, donataires des biens du dit Sieur Noël Hallain et de la dite Dame Marie Geneviève Mingan son epouse, leurs père et mère, de Sieur Charles Taché, Demoiselle Angélique Taché, encore le dit Sieur Charles Taché au nom et comme curateur a l'absence du Sieur Pierre Taché, son frère, et Demoimoiselle Marie Joseph Taché, tous frères et sœurs, enfants et héritiers de la dite Dame Marie Anne Jolliet Mingan, décédée veuve de Sieur Jean Taché. le dit acte passé devant M. Panet, notaire, le dix-sept février mil sept cent quatre-vingt-quatre. Et les dits Honorables William Grant, Thomas Dunn et Peter Stuart comme ayant fait les acquisitions ci-dessus énoncées sons les Nos. 5 et 6, savoir par l'acte de vente par le sheriff du district de Québec, en date du vingt-un de janvier mil sept cent soixante-dix-neuf, déposé au greffe de M. Berthelot d'Artigny, notaire, par acte de dépôt du six août mil sept cent quatre-vingt-quatre, et par l'acte de cession passé devant M. A. Panet, notaire, le dixhuit de janvier mil sept cent quatre-vingt-six, et que les dites acquisitions respectives particulières ou conjointement cy-dessus mentionnées ayant été faites au profit et avantage d'eux dits Sieurs William Grant, Thomas Dunn et Peter Stuart, sauf à constater à l'amiable la proportion de chacun d'eux sous les dites acquisitions ; ils se sont convenus et reconnaissent être propriétaires, savoir : le dit sieur William Grant pour la juste moitié d'icelles comprise dans la dite moitié les parts, portions et prétentions au

p. 3501

total de la dite Dame Grant et de tous les héritiers et co-héritiers Fleury Deschambault, le dit Honorable Thomas Dunn pour un quart ou quatrième partie des dites acquisitions, et le dit Peter Stuart l'autre quart ou quatrième partie des dites acquisitions, Qui sont tous les Titres que le dit Sieur comparant aux dits noms a dit avoir à nous représenté, nous suppliant qu'il nous plaise le recevoir aux dits noms, à la foi et Hommage lige du dit fief St Joseph et des dits portions indivises des fiefs et Seigneuries de Milvaches et de la Terre ferme de Mingan et de l'isle d'Anticosti, relevant en plein fief de Sa Majesté, et à l'instant s'étant mis en devoir de vassal, tête-nue, sans épée ny éperons et un genouil en terre, il aurait dit à haute et intelligible voix qu'il rendait et portait entre nosmains la foi et hommage lige que ses dits constituants sont tenus de rendre et porter au château St. Louis de Québec, à sa très Excellante Majesté la Reine Victoria, à cause du dit fief St. Joseph et des dites portions indivises de la Seigneurie de Milvaches, de la Seigneurie de la Terre ferme de. Mingan et de la Seigneurie de l'isle d'Anticosty à laquelle foi et Hommage nous l'avons reçu et recevons par ces présentes, sauf les droits de la Reine et autres choses et de l'autrui en toutes. Et le dit comparant aux dits noms a fait et souscrit entre nos mains le serment de bien et fidèlement servir Sa Majesté et de nous avertir et nos successeurs s'il apprend qu'il se fasse quelque chose contre son service, il s'est obligé aux dits noms de fournir ses aveux et dénombrements dans le temps présent par les lois, usages et coutumes de cette Province dont et du tout il nous a requis acte, ce que nous lui avons accordé et a signé avec nous.

GOSFORD,
Governor in chief.
P. STUART,
Par ordre de Son Excellence,

F. W. PRIMROSE,
G.P.T.

[1927lab]




Partnered Projects Government and Politics - Table of Contents Site Map Search Heritage Web Site Home