p. 3429
C

TERRE FERME DE MINGAN, ISLETS DE MINGAN AND ANTICOSTI.


No. 1319.

AVEU ET DECLARATION OF BISSOT DE LA RIVIERE,

11 FEBRUARY, 1668.*

MINISTÈRE DE LA MARINE ET DES COLONIES SERVICES DES COLONIES.

ARCHIVES COLONIALES.

Dépôt des Papiers publics des Colonies, créé par édit du mois de Juin, 1776.
Extrait de la correspondance générale du Canada, 1773.—Registre 59c. 11.—page 293.
Extrait du Terrier de la Compagnie Royale des Indes Occidentales, Seigneur de ce Pays. Est comparu :

François Bissot, Sr. de la Rivière, lequel avoue et déclare tenir de nos seigneurs l'Isle aux Oeufs, située au dessou de Tadoussac, vers le Montpellès, du costé du Nord, quarante lieues ou environ dud. Tadoussac, avec le droit et faculté de chasse et d'établir en terre ferme aux endroits qu'il trouvera plus commodes, la pesche sédentaire des Loups marins, baleines, marsouins, et les autres négoces, depuis la dite Isle aux Oeufs jusqu'aux Sept Isles et dans



(Translation.)


MINISTERE DE LA MARINE ET DES COLONIES.
COLONIAL DIVISION.

COLONIAL ARCHIVES.

Depository of Colonial Public Records, established by edit, June, 1776.
Abstract from the General Correspondence of Canada, 1773. Register 59c. 11, p. 293.
Abstract from the Terrier of the Compagnie Royale des Indes Occidentales, Seigniors of this country.
Was present :
François Bissot, Sieur de la Rivière, who acknowledges and declares that he holds from Our Seigniors the Isle aux Oeufs, situate above Tadoussac, towards the Montpellès, on the north shore, forty leagues or thereabouts from said Tadoussac, with the right and privilege of hunting and of establishing on the mainland at such places as he may deem most suitable, sedentary seal, whale, porpoise fishery and other trades, from the said Isle aux Oeufs as far as the Sept Isles and in the

* Extracted from the Labrador Company's factum in the Labrador Co. vs. The Queen, in the Privy Council, 1891. Record, in the Superior Court, No. 21. Authentic copy certified by the custodian of the Colonial Archives at Paris.

p. 3430

la Grande anse, vers les Esquimaux où les Espagnols font ordinairement la pesche, avec les bois et terres nécessaires pour faire le dit établissement. Le tout à luy appartenant par titre de concession en date du vingt cinq Février mil six cent soixante et un, signé par extrait des délibérations de la Compagnie de la Nouvelle France, A. Chefault, à la charge de payer par chacun an, deux castors d'hyver, ou dix livres tournois au receveur de la dite Compagnie, et les droits accoutumés pour la traite à la communauté de ce pays, au bas duquel titre est écrit Dubois Davaugour, ratiffié le don que dessus de laquelle dit déclaration il nous a requis acte et a signé. Ainsi signé, Bissot, avec paraphe.
Sur quoy, ouy le procureur fiscal, nous avons accordé acte au dit sieur Bissot de son dit aveu et déclaration, et iceley condamné payer la dite redevance, tant pour le passé que pour l'advenir, suivant et conformément au dit titre de concession, sans néantmoins que le dit acte puisse être tiré à conséquence n'y préjudice, remettant au Roy ou à la Compagnie de faire valoir le dit titre ou point. Mandons, etc.
Donné par nous Louis Théandre Chartier, essuyer, Seigneur de Lotbinière, conseiller du Roy, Lieutenant Général civil et criminel, à Québec, les assises tenant le onzième jour de Février mil six cent soixante-huit.
(Signé) ROGER, Greffier.


Collationné à l'original par le Notaire Royal en la Prévosté de Québec représenté par la Sieur François Bissot négociant, en cette ville, et à lui à l'instant rendu, ce dix huit octobre mil sept cent trente sept.
(Signé) BONNERET.



(Translation.)

Grand anse, towards the Esquimaux where the Spaniards usually carry on fishing, as well as the timber and lands is required for the formation of the said establishment. The whole belonging to him in virtue of a deed of concessien dated the twenty-fifth February, one thousand six hundred and sixty-one, signed as an abstract from the proceedings of the Company of New France, A. Chefault, subject to the yearly payment of two winter beaver, or ten livres tournois to the receiver of the said Company, and of the customary trade dues to the community of this country, at the foot of which title-deed is written Dubois Danaugour, confirmed the hereinabove concession, of which declination he required act and signed. Signed thus, Bissot, with a flourish.
Thereupon, the procureur fiscal (attorney) being heard, we have given to the said Sieur Bissot act of his said aveu et declaration, and adjudged him to pay the said rent both for the past and for the future, according and conformably to the said deed of concession, the said act not to become a precedent or prejudicial, leaving it to the King or the Company to or not to avail themselves of the of the said title-deed. Ordered, &c.
Given by us Louis Théandre Chartier, Esquire, Seignior of Lotbinière, Conseiller du Roy, Lieutenant Général Civil et Criminel, at Quebec, session of the eleventh day of February, one thousand six hundred and sixty-eight.
(Signed) ROGER, Clerk.


Compared with the original by the Royal Notary in the Prévosté of Quebec represented by the Sieur François Bissot, merchant. in this city, and to him forthwith given back, this eighteenth day of October, one thousond seven hundred and thirty-seven.
(Signed) BONNERET.

[1927lab]


Partnered Projects Government and Politics - Table of Contents Site Map Search Heritage Web Site Home