p. 3206

les noms des lacs et rivières et des pays situés sur icelles, les établissements et magasins où se fait actuellement la traite avec les sauvages et la pêche de loup-marin et saumon, ensemble les anciens établissements où la traite s'est faite ci-devant, et dont il reste encore des vestiges, les noms des nations sauvages habituées dans la dite étendue de pays, ou qui peuvent y venir en traite, avec la quantité de sauvages qui les composent, et généralement tout ce qui peut contribuer à déterminer précisément l'étendue de la dite traite et en faire connoître les avantages, suivant l'instruction particulière jointe à notre dite ordonnance ;
Autre ordonnance de nous rendue le douze mai, 1732, par laquelle nous avons nommé et destiné le sieur Joseph-Laurent Normandin, pour, conjointement et de concert avec le sieur de la Ganière, suivre l'exécution de notre dite ordonnance du 30e. mars, 1731, au lieu et place du dit sieur Aubert de la Chenaye, qui avoit été obligé de revenir à Québec, s'étant cassé une jambe, à la Petite-Rivière, chez le nommé Simard, ainsi et comme auroit pu faire le dit sieur de la Chenaye, conformément à notre instruction du dit jour, 30 mars, 1731 ; à cet effet parcourir toutes les rivières et lacs qui se déchargent dans la Rivière du Saguenay, en tirant vers l'ouest, depuis le poste de Checoutimy jusqu'à la hauteur des terres, y marquer les limites par des fleurs-de-lis plaquées sur les arbres, et du tout dresser procès-verbal exact en forme de journal, contenant toutes les observations portées en nos dites ordonnance et instruction ;
Les procès-verbaux des dits sieurs de la Chenaye et Normandin, en forme de journal, la carte que nous avons fait dresser sur iceux.
Vu aussi notre ordonnance rendue le douze du présent mois, entre M.



(Translation.)

where portages have to be made ; the names of the lakes and rivers, and the countries situated upon them ; the establishments and store-houses where trade is now being carried on with the Indians, and the seal and salmon fishing, together with the ancient establishments where trade was previously carried on, the vestiges of which still remain ; the names of the Indian nations inhabiting the country, or that are likely to come and trade there, as well as the Indian population ; and generally everything which can contribute to determine precisely the extent of the said limits, and make their advantages known, according to the private instruction annexed to our said ordinance ;
Another ordinance rendered by us, 12 May 1732, by which we named and designated Sieur Joseph-Laurent Normandin to execute, jointly with Sieur de la Ganière, our ordinance of 30 March, 1731. instead of Sieur Aubert de la Chenaye, who was obliged to return to Quebec, having broken his thigh at the Petit Riviére [sic.], at the house of a person named Simard, in the same way it would have been done by the said Sieur de la Chenaye, conformably, to our instructions of the said day, 30 March, 1731 ; and for this purpose they are to traverse all the rivers and lakes which discharge into the Saguenay river, proceeding in a westerly direction, from the post of Checoutimy to the height-of-land ; to quark the limits there by placing the fleur-de-lis on the trees, and to keep a journal recording all the observations mentioned in our said ordinance and instructions ;
The “procés-verbaux” of the said Sieurs de la Chenaye and Normandin, in the form of a journal, the map which we have caused to be drawn up therefrom ;
Seeing also our ordinance of the twelfth of the present month, between M. Pierre Cartier, “Adjudicataire-Général” of the united farms of France and of the domain of the West, stipulating

p. 3207

Pierre Carlier, adjudicataire général des fermes unies de France et du domaine d'Occident, stipulant par le dit sieur Cugnet, demandeur en requête de nous répondue le 26e. septembre, 1732, d'une part ; et Francois Bissot, tant en son nom qu'ayant les droits cédés du feu sieur de Vallerenne, et Jeanne Bissot, son épouse, et du feu sieur Charles Bissot, le sieur Joseph Fleury de Lagorgendière, et Claire Jolliet, son épouse, fille de défunts Louis Jolliet et Claire Francoise Bissot, tant pour eux que pour leurs co-héritiers des dits défunts sieur et dame Jolliet, défendeurs, et le sieur Jacques Gourdeau, fils de défunts Jacques Gourdeau et Marie Bissot, héritier bénéficiaire de son dit pere, faisant tant pour lui que pour ses co-héritiers de la dite défunte Bissot, sa mère, aussi défendeur et intervenant, de l'autre part ; par laquelle nous avons donné acte aux défendeurs et intervenant de l'abandon par eux fait, par leur écrit de défenses du douze avril dernier, du terrain concédé à défunt Francois Bissot, sieur de la Rivière, par la Compagnie de la Nouvelle-France, du vingt-cinq février, 1661, depuis l'Isle-aux-Oeufs jusqu'a la Rivière Moisy, et, en conséquence, ayant égard à la demande du dit sieur Cugnot, ès dit nom, portée par son écrit de répliques du trente un mars dernier ;
Nous avons, en tant que besoin, réuni au domaine de Sa Majesté le dit terrain concédé au sieur Bissot, depuis et compris la dite Isle-aux-Oeufs, jusqu'à la Pointe-des-Cormorans, qui est à quatre ou cinq lieues au-dessous de la dite Rivière Moisy ; ce faisant,
Avons fait défenses aux dits défendeurs et intervenant et à tous autres de faire directement ni indirectement, aucune traite, chasse, pêche, commerce ni établissements dans l'étendue du dit terrain, ni dans la Rivière Moisy, et autres lacs et rivières y affluentes, et de troubler dans la jouissance, possession


(Translation.)

through the said Sieur Cugnet, plaintiff; whose petition was replied to by us on the 26 September, 1732, of one part and Francois Bissot, in his own name as well as having had conceded to him the rights of the late Sieur de Vallereune and Jeanne Bissot his wife, and of the late Sieur Charles Bissot, the Sieur Joseph Fleury de Lagorgendiére and Claire Jolliet, his wife, daughter of the late Louis Jolliet, and Claire Francoise Bissot, Loth for themselves and for the co-heirs of the said late Sieur and Madame Jolliet, defendants, and Sieur Jacques Gourdeau, son of the late Jacques Gourdeau and : Marie Bissot, heir of his said father, acting for himself as well as for the co-heirs of the said late Bissot, his mother, also defendant, and intervening party of the other part ; by which we have given act to the said defendants and intervening party of the surrender by them, in their written plea of 12 April last, of the land conceded to the late Francois Bissot, Sieur de la Riviére [sic.] by the Company of New France, of the 25 February, 1661, from the isle-aux Oeufs to the River Moisy ; and considering the request of the said Sieur Cugnet in said name, as set forth in his written reply of the 31st March last ;
We have, as far as necessary, re-united to the Domaine of His Majesty, the said land granted to the said Sieur Bissot, from and including the said Isle-aux-Oeufs, to cape Cormorant, which is five or six leagues below the said River Moisy ; doing this,
We have forbidden the said defendants and intervenants, as well as all others to carry on, directly or indirectly any trade, hunting, fishing, commerce, or establishments, within the extent of this land, either in the River Moisy or other lakes and rivers which form its affluents, or to disturb

p. 3208

et exploitation des dits terrains et rivières, le dit sieur Cugnet, ès dit nom, et ce sous les peines de droit.
L'arrêt du conseil supérieur de Québec, portant adjudication au sieur Demaure, de la ferme de la traite de Tadoussac, contenant les limites de la dite traite et privilèges d'icelle ;
L'arrêt du conseil d'état du roi, du seize mai 1677.
Ordonnance de M. Raudot, du 26 septembre 1707, portant défenses à toutes personnes, même aux sauvages étrangers, de traiter ni chasser dans l'étendue des limites de Tadoussac ;
Autre ordonnance de mon dit sieur Raudot, du 7e. septembre, 1709, portant défenses à toutes personnes de faire festin aux sauvages de Tadoussac, ni les détourner en aucune manière, et permission aux sous-fermiers de la traite de Tadoussac, de piller les Francais qu'ils trouveront traiter dans l'étendue des dites limites ;
Autre ordonnance de mon dit sieur Raudot, du sept avril, 1710, portant permission de saisir les marchandises qui se trouveront entre les mains des Français qui auront traité dans l'étendue des limites de Tadoussac, même ce qui se trouvera en cache dans les dites limites ;
Ordonnance de M. Begon, du cinq avril, 1720, portant défenses de traiter, chasser ni pêcher dans l'étendue des limites de Tadoussac, et tout considére :
Nous avons borné l'étendue du domaine du roi appelé la Traite de Tadoussac, savoir, par la côte du nord du fleuve Saint-Laurent, depuis le bas de la seigneurie des Eboulemens, qui est vis-à-vis la pointe du nord-est de l'Isle-aux-Coudres, jusqu'à la Pointe ou Cap des Cormorans, faisant environ quatre-vingt-quinze lieues de front avec l'Isle-aux-Oeufs et autres isles, islets


(Translation.)

Monsieur Cugnet in the enjoyment, possession and improvement of the said land and rivers, under the penalties pronounced by the law :
The arrét [sic.] of the Superior Council of Quebec, vesting Demaure with jurisdiction over the lease of the Traité de Tadoussac, containing the limits and privileges of the said trade ;
The arrét [sic.] of the King's Council of State, of 16 May, 1677 ;
Ordinance of Monsieur Raudot, of 26 September, 1707, forbidding all persons, even foreign Savages, to trade or hunt within the extent of the Traité de Tadoussac ;
Another ordinance of said Sieur Raudot of the 7 September, 1709, prohibiting all persons to treat (faire festin) the Indians of Tadoussac, or to draw them away in any mariner, and permitting the sub-lessees of the Traité de Tadoussac to confiscate the goods of the French whom they shall finch trading within the extent of the said limits ;
Another ordinance of said Sieur Raudot, of 7 April, 1710, giving permission to seize merchandise found in the hands of the French who had traded within the extent of the Traité de Tadoussac, even that which may be found concealed in the said limits ; Ordinance of M. Begon, of 5 April, 1720, prohibiting trading, hunting, and fishing within the extent of the Traité de Tadoussac ;
And the whole being considered ;
We have fixed the limits of the domain of the King called the Traité de Tadoussac, that is to say, on the north bank of the river Saint Lawrence from the lower end of the seignory of Eboulemens, which is opposite the north-east point of isle-aux-Coudres, to cape Cormorant, being about ninety-five leagues of front, with the isle-aux-Oeufs and other isles, islets,

p. 3209

et battures y adjacentes ; du côté de l'Ouest, par une ligne supposée tirée Est et Ouest, à commencer depuis le bas de la seigneurie des Eboulemens jusqu'à la hauteur des terres où est le portage du Lac Patitachekao, par la latitude de quarante-sept degrés, quinze minutes, auquel portage le dit sieur Normandin a plaqué quatre fleurs-de-lis sur quatre sapins épinettes, duquel Lac Patitachekao la Rivière de Metabetchouanon prend sa sourse et se décharge dans le Lac Saint-Jean, d'où elle tombe dans le Saguenay ; plus, à l'Ouest, par les Lacs Spamoskoutin, Sagaigan et Kaouakounabiscat, à la hauteur des terres par la latitude de quarante-sept degrés, vingt-sept minutes, où le dit sieur Normandin a aussi plaqué quatre fleurs-de-lis sur quatre sapins épinettes : le dit Lac Kaouakounabiskat formant d'autres lacs et la Rivière Ouiatechouation qui se décharge par le dit Lac Saint-Jean dans le Saguenay, lesquels deux lacs feront la borne des pays de chasse des profondeurs de Batiscan ; et courant encore à l'Ouest du côté des Trois-Rivières, et dans la profondeur, par la hauteur des terres à deux lieues environ du petit Lac Patitaouaganiche, par les quarante-huit degrés, dix-huit minutes de latitude, où le dit sieur Normandin a pareillement plaqué quatre fleurs-de-lis sur quatre sapins épinettes, lequel lac passe par le Lac Askatiche d'où il tombe dans la Rivière de Nekoubau, où se rendent aussi les eaux du Lac Nekoubau, tous lesquels lacs et rivières se rendent par le lac Saint-Jean dans le Saguenay et feront la borne de séparation des terres du domaine avec les pays de chasse des Trois-Rivières et de la Rivière-du-Lièvre ; les dites bornes ci-dessus désignées suivant les journaux des dits sieurs de la Chenaye et Normandin, et la carte que nous avons fait dresser sur iceux, dont les minutes resteront et demeureront déposées en notre secrétariat, dans l'étendue desquelles bornes se trouvent renfermés les postes de Tadoussac, la Malbaie, Bondésir, Papinachois, Islets-


(Translation.)

and shoals adjacent thereto; on the western side, by an imaginary line drawn east and west, to commence from the lower end of the seignory of Eboulemens to the height of land at the portage of lake Patitachekao, latitude 47° 15', on which portage the said Sieur Normandin has affixed four fleur-de-lis, on four balsam firs, from which lake Patitachekao the river Metabetchouamon takes its rise, and discharges into lake St. John, whence it falls into the Saguenay ; further to the west by lakes Spamoskoutin, Sagaigan and Kaouakounabiscat, at the height-of-land, in the latitude of 47° 27', where the said Sieur Normandin has also affixed four fleur-de-lis on four balsam firs, the said lake Kaouakounabiscat forming other lakes, and the river Quiatechouanon, which discharges into the Saguenay through the said lake St. John, which two lakes form the boundary of the hunting country in the rear of Batiscan; and running still to the west, towards the region of Three Rivers, and in depth by the height-of-land, about two leagues from the Little lake Patitaouaganiche, latitude 48° 18', where the said Sieur Normandin has also placed four fleur-de-lis on four balsam tirs, which lake flows through lake Askatiche where it falls into the river Nekoubau, where flow also the waters of lake Nekoubau ; all of which lakes and rivers pass through lake St. John into the Saguenay, and form the boundary which separates the lands of the Domaine from the hunting country of Three Rivers and Riviére-du-Liévre; [sic.] the said boundaries above designated, according to the journals of the said Sieur de la Chenaye and Normandin, and the map which we have caused to he made therefrom, the minutes of which will remain deposited in our Secretary's office ; within which boundaries are the posts of Tadoussac, Malbaie, Bondésir, Papinachois, Islets-de-Jérémie and Pointe-des-Bersiamaites, Chekoutimy, Lake

p. 3210

de-Jérémie et Pointe-des-Bersiamites, Chekoutimy, Lac Saint-Jean, Nekoubau, Chomonthouane, Mistassins, et derrière les Mistassins jusqu'à la Baie d'Hudson, et au bas de la rivière le domaine sera borné, en conséquence de notre dite ordonnance du douze du présent mois, par le Cap des Cormorans jusqu'à la hauteur des terres, dans laquelle étendue seront compris la Rivière Moisy, le Lac des Kichestigaux, le Lac des Naskapis et autres rivières et lacs qui s'y déchargent ;
Ordonnons que le dit M. Pierre Carlier, ses successeurs fermiers du domaine d'Occident, leurs procureurs, commis et préposés, continueront de faire seuls, à l'exclusion de tous autres, la traite, chasse, pêche et commerce dans toute l'étendue des pays renfermés dans les limites ci-dessus désignées ;
Faisons défenses à toutes personnes de quelque qualité et condition qu'elles soient, tant les marchands et habitans de la colonie, que les capitaines et maîtres de charrois, barques, bateaux et navires, gens de leur équipage et passagers, et à tous autres généralement quelconques, même aux sauvages étrangers, non habitués dans les terres du domaine, de traiter, chasser, pêcher, ni faire aucun commerce, sous quelque prétexte que ce puisse être, directement ni indirectement, soit par eux-mêmes, ou en envoyant des marchandises, vivres, boissons et munitions par des sauvages affidés dans toute l'étendue des pays désignés par notre présente ordonnance, et généralement dans aucunes rivières et lacs qui prennent leur course en la Rivière du Saguenay et la Rivière Moisy, encore qu'ils ne soient nommément exprimés dans notre dite ordonnance ; faire festin aux sauvages habitués dans le dite étendue de pays, ni les détourner en aucune manière, même d'approcher des limites ci-dessus marquées dans les terres, plus près de dix lieues pour y faire la traite avec les


(Translation.)

St. John, Nekoubau, Chomonthouane [Chamuchuan], Mistassins, and behind the Mistassins as far as Hudson Bay ; and, on the lower part of the river, the Domaine will be bounded, in consequence of our said ordinance of the twelfth of the present month, by cape Cormorant as far as the height of land, in which extent will be comprised the river Moisy, the lake of the Kichestigaux [lake Pletipi], the lake of the Naskapis [1. Ashuaoipi], and other rivers and lakes which discharge therein.
We ordain that the said M. Pierre Cartier, his successors, fermiers of the western domain, their attorneys, clerks and foremen, continue to carry on alone, to the exclusion of all others, the trade, hunting and fishing, in the whole extent of the country, included within the limits above designated.
We forbid all persons of whatever quality and condition, as well merchants as habitants of the colony, captains and masters of fishing-boats, bateaux and vessels, the men employed to manage them and passengers, and all others whomsoever, even foreign Indians who do not reside in the lands of the Domaine, to trade, hunt, fish, or carry on any commerce under any pretext whatever, directly or indirectly, whether by themselves or by sending in merchandise, victuals, liquors, and ammunition, through friendly Indians, in any part of the country designated by our present ordinance, and generally any rivers or lakes the waters of which flow through the Saguenay river, and the river Moisy, though they may not be specially named in our said ordinance; to treat the Indians who live in the same extent of country, or to draw them away in any manner, or even to approach within ten leagues of the limits above drawn in the lands, for the purpose of trading with the Indians or other establishments without the express permission in writing of the said

[1927lab]



Partnered Projects Government and Politics - Table of Contents Site Map Search Heritage Web Site Home