Matching Articles"Immigration" (Total 13)

  • Un article sur les ancêtres anglais des habitants de Terre-Neuve-et-Labrador, qui ont immigré entre le 17e siècle et le 19e siècle.
  • On dit souvent de Terre-Neuve-et-Labrador que sa population d'origine européenne est la plus homogène au Canada.
  • Les facteurs d'incitation au départ et d'attirance qui ont contribué à l'arrivée d'immigrants à Terre-Neuve.
  • C'est la pêche à la morue à Terre-Neuve et au Labrador qui a attiré principalement les colons français dans cette colonie du 16e au 19e siècle.
  • Terre-Neuve a connu trois types de migration en provenance du sud ouest de l'Angleterre : les migrations saisonnières, temporaires et permanentes.
  • L'île de Terre-Neuve et le Labrador ont connu des taux élevés d'immigration durant la première moitié du 19e siècle et des taux élevés d'émigration durant les dernières décennies de ce même siècle.
  • Les migrations françaises à Terre-Neuve et au Labrador ont commencé au début du 16e siècle et se sont poursuivies durant environ 400 ans.
  • La migration irlandaise démarre vers la fin du 17e siècle et culmine au début du 19e siècle avec l'arrivée sur l'île d'au moins 35 000 Irlandais.
  • La France a été l'une des premières nations européennes à pratiquer la pêche migratoire à Terre-Neuve et au Labrador - elle a dominé l'industrie durant les 16e et 17e siècles.
  • La migration d'Irlandais à Terre-Neuve et le commerce du ravitaillement qui y est rattaché sont les deux plus anciens traits d'union entre l'Irlande et le Canada.
  • L'industrie de la pêche à la morue exerce une énorme influence sur le peuplement à Terre-Neuve et au Labrador par les Irlandais.
  • Amorcées au 16e siècle, les expéditions de pêche migratoire de l'Angleterre vers Terre-Neuve se sont poursuivies pendant près de 400 ans. Des milliers de personnes y ont pris part.
  • Un article sur la taxe d'entrée de 300 $ imposée aux immigrants chinois en 1906 par le gouvernement de Terre-Neuve.