Matching Articles"Culture" (Total 19)

  • La culture matérielle des Béothuks comprend les objets physiques qu'ils ont laissé derrière eux, ce qui inclut leurs outils, leurs armes et leurs vestiges
  • La culture et les traditions des Innus
  • La désignation Paléoesquimaux s'applique aux peuples de l'Arctique précédant le peuple de Thulé.
  • Histoire et culture du peuple de Thulé
  • L'art vernaculaire se démarque des autres formes d'art par le rôle de premier plan qu'il a joué dans la vie quotidienne des Terre-Neuviens. Si des activités comme la littérature, la musique et la danse sont couramment reconnues comme des formes d'art, les objets de toutes sortes fabriqués par les gens peuvent aussi l'être.
  • Les premiers spectacles dont on ait enregistré la présentation à Terre-Neuve remontent à 1583, soit au voyage durant lequel Sir Humphrey Gilbert a revendiqué l'île au nom de la Couronne britannique
  • Bien qu'ils n'aient pas toujours eu le prestige ou la visibilité qu'ils connaissent aujourd'hui, les arts visuels ont une longue histoire à Terre-Neuve et au Labrador. On entend par art visuel toute oeuvre (peinture, gravure, dessin, sculpture, installation, photographie, vidéo, cinéma, voire même performance) qui communique une idée ou une émotion par l'entremise de procédés visuels.
  • Les premières politiques artistiques à Terre-Neuve et au Labrador ont été formulées après la Confédération, avec la prise de conscience par la Province de sa culture distincte. Le gouvernement Smallwood, arrivé au pouvoir en 1949, n'avait pas de politique culturelle comme telle, mais on pourrait dire que toutes ses activités ont été plus ou moins liées à la question de l'originalité culturelle de la Province.
  • La société traditionnelle de Terre-Neuve et du Labrador, telle qu'on la conçoit de nos jours, tire son origine du mode de vie qui s'est développé autour de la pêche à la fin du 19e siècle dans les petits villages côtiers isolés. Si ce mode de vie mettait l'accent sur la famille comme unité fondamentale de reproduction biologique et sociale, il faisait de la maisonnée, qui incluait aussi des personnes étrangères à la famille, l'assise de la production et du bien-être. Chaque membre de la maisonnée était censé contribuer à sa manière à la subsistance des autres en exploitant les ressources marines et terrestres, les tâches étant essentiellement assignées en fonction du sexe et de l'âge.
  • Dans une économie qu'on dit informelle, les gens satisfont à leurs besoins en se livrant à diverses activités non commerciales.
  • Bien qu'elle soit souvent décrite en termes différents, l'expédition qui a mené à la « découverte » de Terre-Neuve était avant tout une entreprise commerciale.
  • Au tournant du XVIIe siècle, des pêcheurs d'Europe fréquentaient depuis un bon siècle les eaux côtières de Terre-Neuve et du Labrador.
  • La société de Terre-Neuve et du Labrador a gagné en complexité pendant la période réformiste.
  • Coup d'oeil aux chansons traditionnelles de Terre-Neuve-et-Labrador.
  • Des exemples de coutumes populaires à Terre-Neuve-et-Labrador.
  • Les croyances et la culture des immigrants irlandais de l'île de Terre-Neuve de 1784 à 1830.
  • Un aperçu de la danse traditionnelle à Terre-Neuve-et-Labrador.
  • Un aperçu de la musique instrumentale traditionnelle, plus particulièrement celle associée à l'accordéon et au violon.
  • La société de Terre-Neuve et du Labrador a été façonnée par une combinaison unique de forces géographiques, économiques et historiques. Les plus marquantes sont certes sa situation isolée sur la marge orientale de l'Amérique du Nord, son environnement marin, les modes de travail et les rapports sociaux instaurés par une économie fondée sur la pêche, et les racines anglaises et irlandaises de la majorité de la population.