Les femmes et le palais de justice : Louise M. Saunders et Catherine Snow

Tiré du livret Women's History Walking Tour (Promenade guidée sur l'histoire des femmes)


Louise M. Saunders (1893-1969)

Louise Saunders a été admise au barreau en 1933, devenant ainsi la première avocate de Terre-Neuve. Ayant commencé sa carrière au poste de secrétaire légale dans le cabinet de Richard A. Squires (le premier ministre de Terre-Neuve dans les années 20), elle avait fait un stage sous la direction de M. Squires et éventuellement, elle est devenue partenaire dans son cabinet. Plus tard, elle a établi le cabinet d'avocats Saunders and Carew.

En dehors de sa carrière, Louise participait activement à sa communauté en sa qualité de membre du Conseil des femmes local, où elle a tenu le rôle de conseillère juridique jusqu'à sa mort en 1969. En 1954, elle a gagné le premier prix pour une peinture de l'église St. Thomas, dans le premier concours d'art et de lettres parrainé par le gouvernement.

Le palais de justice
Le palais de justice
311 rue Duckworth, St. John's, T.-N.-L.
Photo de Duleepa Wijayawardhana, 1998.

Catherine Snow (?-1834)

Catherine Snow s'est distinguée en étant la dernière femme pendue à Terre-Neuve, au 2e étage de l'ancien palais de justice en 1834.

Elle était la conjointe de fait d'un dénommé John Snow, colon à Port au Grave, qu'elle avait ensuite épousé et qui lui faisait subir des mauvais traitements. Quand son mari a été assassiné, elle a été impliquée dans l'affaire avec son cousin Tobias Mandeville, dont elle était la maîtresse, ainsi qu'avec un domestique asservi dénommé Arthur. Tous les trois ont été jugés ensemble alors qu'Arthur avait retiré son accusation de Catherine.

Les hommes ayant été trouvés coupables, ils ont été pendus deux semaines plus tard. La pendaison de Catherine a été retardée à cause de sa grossesse. L'église catholique croyait à son innocence mais l'appel n'a pas abouti. Un des facteurs qui a contribué à cette situation était sans doute le climat de tensions religieuses de l'époque.

English version